Mot de passe perdu ?/ Nouveau membre ?


Email museedulivre@hotmail.fr
Date limite d'inscription le lundi 15 juin 2015


Voir le site de l'événement

Stéphane Mallarmé et le livre d’artiste

 

Appel à contribution pour la revue Critique du livre d'artiste Ligature n°8 dont le thème est « Stéphane Mallarmé et le livre d’artiste ».

Suivant une ligne de recherche élaborée depuis trois ans, le « Laboratoire du livre d’artiste » étudie le phénomène du livre de création d’aujourd’hui en l’examinant dans son contexte historique. Ainsi, notre revue Ligature consacre son numéro 8 à l’expérience menée il y a un siècle par Stéphane Mallarmé avec le livre comme objet d’art au plan intellectuel, spirituel et esthétique.

Le premier axe de recherche dans le n°8 de la revue suit la thématique de la « poétique du blanc » chez Stéphane Mallarmé évoquée par Anne-Marie Christin, notamment dans l’article « De l’image au texte : l’expérience du Coup de dés » (cf. : Poétique du blanc, éd. Vrin, 2009, p.141). Nous nous intéressons à l’élaboration d’un dossier génétique du livre de Stéphane Mallarmé Un coup de dés jamais n’abolira le hasard (schématisation des manuscrits et des éditions). Le prolongement du travail d’abstraction – celui de Stéphane Mallarmé par rapport au texte – est aussi l’objet de réflexion critique, mais déjà sur les expériences visuelles post-mallarméennes (avant Marcel Broodthaers), notamment les ouvrages sur le Coup de dés par Ernest Fraenkel (1960), et par Mario Diacono (1968).

Le second axe explore le principe du livre comme « instrument spirituel ». Quel est l’héritage des archétypes dans les livres d’artistes d’aujourd’hui ? Cf. p.ex. la pensée de Jacques Derrida : « Les livres sont toujours des livres de vie (l’archétype en serait le Livre de la Vie tenu par le Dieu des Juifs) ou de survie (les archétypes en seraient les Livres des Morts tenus par les Égyptiens. » (L’écriture et la différence, Éditions du Seuil, 1967, p 116). La revue s’adresse donc aux idées créatives des acteurs du livre d’aujourd’hui (poètes et artistes), leur proposant à s’exprimer sur la formule suivante : « le livre supprime le temps cendres » (cf. : Stéphane Mallarmé, Notes en vue du Livre, in Œuvres complètes, Gallimard, Pléiade, 1998, t.1, p. 563.

Revue ouverte aux chercheurs, post-doctorants, critiques, aussi qu’aux artistes et poètes.

Adresse pour les contributions : museedulivre@hotmail.fr

Date limite de proposition : le 15 juin 2015.
Sélection par le comité de rédaction de la revue : fin juin 2015.
Texte de l’article à envoyer avant le 15 octobre 2015.
Publication : novembre 2015.
Dépôt légal : décembre 2015.

 

Stéphane Mallarmé et le livre d’artiste